top of page
Alpe Furgge mit Solarmodulen 2.jpg

Sauvons les alpes!

Initiative populaire
« Photovoltaïque : sur les bâtiments
et les infrastructures d'abord »

Suite à la loi urgente promouvant les parcs solaires alpins (« Solar-Express »), les Alpes seront bientôt parsemées de parcs solaires si nous restons passifs. Une perspective qui serait désastreuse pour tous ceux qui se ressourcent dans la nature et pour la biodiversité.

L’initiative populaire fédérale intitulée « Photovoltaïque : sur les bâtiments et les infrastructures d’abord » interdit de saccager la nature avec des parcs solaires tant que subsiste une alternative sur les bâtiments et les infrastructures. Le temps presse, car les destructeurs de la nature sont déjà en route.

Ensemble, nous pouvons sauver les Alpes !

Text

Texte de l'initiative (version provisoire, en cours d'élaboration définitive)

 

Art 75.c Interdiction des parcs solaires en pleine nature
 

 

  1. Jusqu'à ce que le potentiel solaire hivernal sur les surfaces appropriées des constructions existantes ait été pleinement exploité, l'installation de panneaux photovoltaïques en dehors de ces constructions est interdite, sous réserve de petits projets n'impactant la nature et le paysage que de façon minime.
     

  2. La Confédération édicte les prescriptions nécessaires à la mise en œuvre de l’alinéa 1. La définition des surfaces appropriées tient compte de la protection du patrimoine construit.
     

Art. 197 Dispositions transitoires ad art. 75c
 

Les installations photovoltaïques construites après le 31 décembre 2024 en dehors des surfaces appropriées mentionnées à l'alinéa 1 de l'article 75.c devront être entièrement démontées aux frais des promoteurs dans un délai de 5 ans.

Bögen

Feuille de signatures

 

La feuille de signatures n’est pas encore finalisée.

 

Veuillez nous indiquer votre adresse email pour que nous puissions vous envoyer le lien lorsque la feuille de signatures sera finalisée.

Newsletter

Merci pour votre abonnement!

Diffusez l’information

Dès aujourd’hui, informez sur les réseaux sociaux ou en physique les personnes qui vous paraissent susceptibles d’être intéressées par cette initiative.

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
  • TikTok

Engagez-vous en tant que personne privée !

Comment souhaitez-vous nous soutenir ?

Merci beaucoup pour votre soutien !

Mitmachen

Organisations environnementales et partis soucieux du paysage 

 

Les organisations environnementales et les partis soucieux du paysage sont invités à nous rejoindre.

 

Certaines organisations déjà surchargées par d'autres engagements peuvent contribuer avec peu ou pas de ressources, par exemple :

1.      Afficher clairement leur soutien à l'initiative et rejoindre le comité de soutien, voire le comité d'initiative (sans nécessairement engager des ressources).

 

2.      Diffuser l'information sur cette initiative auprès de leurs membres et sur les réseaux sociaux. Encourager leurs membres à soutenir cette initiative. Diffuser la feuille de signatures dès qu'elle sera disponible.

Engagez-vous en tant qu'organisation!

Merci pour votre soutien!

Argumentaire

 

La loi urgente (« Solar-Express ») adoptée en 2022 n'accorde aucune valeur au paysage : même entre deux projets fournissant la même production hivernale d'électricité, il n'y a aucun critère pour choisir celui qui nuit le moins au paysage.

 

Et le « Mantelerlass » adopté lors de la session d’automne 2023 promeut au-delà de 2025 les atteintes à un paysage qu'il rend plus difficile, voire impossible, à protéger. Ne pas agir reviendrait à accepter le principe que le paysage ne compte pour rien.

 

Ce principe est ahurissant : nous devons absolument réagir !

 

Nous devons certes réaliser une transition énergétique. Cependant, cela ne justifie pas l'installation de panneaux photovoltaïques en pleine nature alors que des surfaces appropriées sur les bâtiments et les infrastructures sont encore disponibles.

 

Ne risquons-nous pas d’enlaidir nos villes et villages ? Notre initiative prend en compte cette préoccupation en précisant que la définition des surfaces appropriées tiendra compte de la protection du patrimoine bâti.

 

Vaudrait-il mieux s’opposer à des projets spécifiques au cas par cas ? La loi urgente « Solar-Express », dont la justification par l'urgence est d’ailleurs très contestable, a récemment mis hors-jeu les critères de protection du paysage et condamne donc une opposition au cas par cas. Il faut changer les règles du jeu au niveau fédéral.

Soutenir financièrement

 

Nous n’avons pas encore de compte bancaire.

 

Veuillez nous indiquer votre adresse email pour que nous puissions vous envoyer l’information sur le compte lorsqu’il sera disponible.

Kontakt

Contact

Contact par eMail

pabruchez@yahoo.com

Téléphon

033 243 04 91

Merci!

bottom of page